barbes square léon image

 

 

Le Square Léon est un square situé au centre de Barbès dans le quartier de la goutte d’or au 20 rue des gardes.

       En entrant dans le Square Léon, situé dans le quartier de la Goutte d’Or (Ce coin de quartier de Barbès :d'où le nom provient du républicain Armand Barbès, né a pointe-à-pitre le 18 septembre 1809, mort à La Haye le 26 juin 1870 est un républicain français, opposant à la monarchie de Juillet, qui reste dans l'Histoire . Il donna son nom au quartier le plus populaire du 18ème arrondissement de Paris.)

(La Goutte d’Or situé à l’est de Montmartre, ce quartier doit son nom insolite à la vigne, cultivée à l’époque sur ses pentes situées "hors les murs" de Paris. Elles produisaient un vin blanc renommé.

Cette terre agricole connut une profonde mutation économique à partir de la fin du XVIIIème siècle avec le développement d’une importante activité commerciale échappant à la taxation des marchandises à leur entrée dans Paris.

C’était l’époque de la première révolution industrielle et la Goutte d’Or se mit à accueillir de nombreux travailleurs issus de l’exode rural et de l’immigration, tous attirés par les besoins croissants de main d’œuvre liés au développement de Paris.

En 1860, lors de son rattachement à la Ville de Paris, la Goutte d’Or devient une partie populaire très animée en raison de ses nombreuses activités) .

Ce square est un coin de verdure dans un quartier très urbanisé. Les enfants s'y amusent grâce aux aires de jeux. On aperçoit une immense fresque qui a été peinte en 1992.Ce square porte le nom d’un ancien propriétaire des lieux, peinte a la manière d’une bande dessinée, la Goutte d’Or.

On y trouve des tables de ping-pong, deux terrains de basket-ball ainsi que des tables avec damier.

Nous avons recueilli deux Témoignages de deux habitants ayant deux discours totalement différents sur le Square Léon. Le premier habitant dit: «J'aimerais dire du bien de square Léon, mais je ne peux pas, c'est une démonstration trop flagrante de la misère sociale, et de ce qu'elle engendre. Entre les paumés qui dorment sur les bancs quand ils ne gerbent pas dans les coins, les bandes de gamins qui sont livrés à eux-même à cinq ans, et qui, de fait, font n'importe quoi à huit, les barrières qui ont été installées partout pour préserver les plantations, la pelouse dégueulasse et la misère générale qui transpire du square, c'est concrètement pas très rafraîchissant.» et le second habitant tient un autre discours «J'aimerais tellement dire du bien du square Léon.
C'est le square de mon quartier, il a été refait de fond en comble en 2007, et le résultat est, bien que limité, plutôt convaincant. Des espaces pensés pour différentes tranches d'âges, du petit toboggan aux tables pour les échecs, en passant par le terrain de football, et une air de jeux plutôt originale (bien qu'aux possibilités réduites), consistant en un vaste enchevêtrement délirant de filets en grosse corde. Une promenade très fréquentée traverse le square, et quelques portions d'herbes font le reste, avec les plantations»

 

C’est un parc très fréquenté par les jeunes qui habitent aux alentours en l'occurrence car il y a plusieurs événements organisés chaque années comme le plus connue la Fête de la Goutte d’Or des bénévoles généralement issus du 18ème organisent à proximité du Square Léon. Il y a plusieurs activités comme des ateliers de cuisine ou bien d’art plastique et surtout des artistes issus de milieux musicaux différents qui défilent sur scène et les plus attendu comme Guy2Bezbar, Scred connexion,jnr bvndo etc …

 

Il y a également divers projet futurs concernant le Square Léon le premier étant un projet qui est divisé en deux projets distincts.
Il s'agit des projets suivants :
1 - Du neuf pour le Square Léon Serpolet : amélioration du square portant sur des aménagements pour le bien-être de tous par exemple l'agrandissement du boulodrome,l'installation de damiers et d'un labyrinthe en terrasse haute, la réalisation de marelles au sol et d'une piste de course pour les enfants, l'harmonisation des aires de jeux (dalles de béton des tables de ping-pong, rénovation des jeux pour les petits, augmentation du nombre de balançoires, nouveaux revêtements pour le terrain, des paniers de baskets bas pour les enfants, des bancs supplémentaires à l'ombre près de l'école "espaces cailloux», seconde fontaine terrasse haute), l'amélioration de la signalétique des toilettes, la création d'un mur d'escalade ou via ferr²ata à proximité, la pose d'un miroir ou trompe l’œil pour donner un meilleur environnement à cet endroit très enclavé et la mise en place d'un jardin partagé dans la partie haute pour diversifier l'offre végétale. Enfants et adultes participeraient à la culture potagère.


2 - Vélo chargeur : Installation de vélos fixes (type vélos d'appartement) que l'on trouve actuellement dans les gares SNCF qui permet de recharger les batteries de portables. Avantages : aucune pollution, antistress, et offre un moment de détente sportive.

Le second projet concerne: Le segment de la rue Léon qui va du n° 26 jusqu'au square Léon est souvent saturé par la circulation automobile. La largeur des trottoirs est très réduite et la circulation est parfois dangereuse.
Pourtant, la rue a un potentiel d'attractivité commerciale et culturelle non négligeable et pourrait profiter d'un regain de fréquentation par la piétonnisation de cet espace.
Enfin, ce projet peut accompagner la mutation du quartier et favoriser les échanges et la mixité entre ses habitants en créant une zone de circulation modérée. Le but de cet aménagement est de tranquilliser la voie, via la pose de ralentisseurs et la mise en place d'un stationnement alterné. Le dernier projet vise à créer une placette végétalisée et à recalibrer la rue Cavé. Située entre la rue Stephenson et la place Léon, il est nécessaire d'agrandir les trottoirs de cette rue, trop étroits, afin d'apaiser ce périmètre.

Cette proposition inclut également la suppression du stationnement côté pair.

La végétalisation de la rue consiste à mettre en place des bacs, dont l'entretien devra être assuré par un collectif d'habitants dans le cadre d'un permis de végétaliser.

 

Ces projets ont été votés par la commune de Paris qui ne souhaite plus que l'on ait tous cette idée de Barbès comme le quartier populaire de la capitale mais comme un quartier difficile d’accès est cela se confirme en observant la hausse du taux de l'immobilier à Barbès qui est en augmentation constante depuis 15ans. La ville de Paris est prête à faire d'énormes sacrifices pour arriver à son but comme par exemple pour toutes ces rénovations elle va débourser pas moins de 1 260 000 euros.

                                                             

 

Sources:/yelp/madingouted'or.com/ https://budgetparticipatif.paris.fr

 

Nassim CHEBANI, David DIE-PHAURE